LES FILMS ET DOCUMENTAIRES


Recueil de documentaires disponible en streaming sur le net, si une vidéo ne fonctionne plus n’hésitez pas à nous le signaler,merci.

LE BASSIN D’ARCACHON UN PARADIS MENACE

Pendant la crise ostréicole de 2008, le photographe Stéphane Scotto a mené une enquête sur les pollutions qui menacent l’équilibre du Bassin d’Arcachon.

Ce documentaire de 25 minutes nous emmène au Wharf de la Salie où se déversent les eaux usées, à l’Usine Smurfit Kappa de Biganos, à la décharge d’Audenge mais aussi sur l’eau parmi les nombreux bateaux de plaisance.

Ce documentaire  résultat d’une enquête de 4 ans a été réalisé, avec du coeur et des moyens limités, par Stéphane Scotto.

partage ce documentaire car  touché par la réalisation de ce travail, qui  a été fait par une seule personne.

Merci à Stéphane Scotto.

DISPARITION DES ABEILLES – La Fin d’un mystère (?)

Source : http://www.conspipedia.fr

L’abeille disparaît de la planète. Les pertes atteignent parfois 90% des colonies. L’industrie agro-alimentaire réalise soudain que les abeilles, en pollinisant les fleurs, sont les garantes d’une bonne récolte, soit 153 milliards de dollars par an. Plus que multiple la cause est simple : l’homme maltraite son environnement.

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »
citation apocryphe d’Albert Einstein

Le temps de cerveau disponible <>

Publié le 31 mars 2011 par : Le temps de cerveau disponible « Ce que vous devez savoir….

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSAdlEuBs8M3X9lq_uSc6rPSBFzJ91tolY1kAEtc7WwNimMcuPL

Excellent documentaire sur les dangers socio-culturelles que représente la télé-réalité. Je ne vais pas trop vous en dire sur ce documentaire, mise à part de le regarder jusqu’a la fin. Bernard Stiegler termine avec une phrase fracassante de vérité qui fait du sens lorsqu’on prend le temps de faire le bilan des 30 dernières années de télévision et de transformation de la société.

Rien de plus à ajouter.

Titre : Le temps de cerveau disponible

Réalisation : Jean-Robert Viallet

Auteur : Christophe Nick

Description :

Cruauté, violences psychologiques et sexuelles, humiliations : la téléréalité semble devenue folle. Son arrivée au début des années 2000 ouvrait une nouvelle ère dans l’histoire de l’audiovisuel. Cinquante ans d’archives retracent l’évolution du divertissement : comment la mise en scène de l’intime, dans les années 80, a ouvert un nouveau champ, comment la privatisation des plus grandes chaînes a modifié le rapport au téléspectateur. À l’aide de spécialistes, dont le philosophe Bernard Stiegler, ce documentaire démontre comment l’émotion a fait place à l’exacerbation des pulsions les plus destructrices.


Notre poison quotidien, le nouveau documentaire de Marie-Monique Robin.

Publié : le 14 février 2011 par cequevousdevezsavoir

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSvSOLRheC9JXqacP-RFrA5o1lQh63d2UQ3A38Usj4EThm7Kl733Q

Certains le savaient déja ce reportage doit être diffusé le 15 mars 2011 sur Arte. Je vous le partage en avance, profitez en et faites le tourner!

Après «Le monde selon Monsanto», la journaliste Marie-Monique Robin présente un film sur les produits chimiques présents dans nos aliments…

Elle n’hésite pas à utiliser le mot «poison» pour désigner les multiples conservateurs, colorants, anti-oxydants, résidus de pesticides et autres produits chimiques qui traînent dans nos assiettes. Le nouveau reportage de Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice en 2008 du documentaire Le monde selon Monsanto. Pour Notre poison quotidien, elle a enquêté sur les substances chimiques présentes dans l’alimentation. Sont-elles responsables des maladies qui frappent les pays développés (cancers, diabète, obésité, maladies neuro-dégénératives,…)? La réglementation protège-t-elle efficacement les consommateurs?

De la Mutualité sociale agricole (MSA) à l’OMS (Organisation mondiale de la santé), Marie-Monique Robin a recueilli les témoignages de tous les experts impliqués dans le système de règlementation, la recherche ou l’utilisation des produits chimiques. Et les a mis face à leurs contradictions: les décisions de l’OMS basées sur des études confidentielles fournies par les industriels, l’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) qui emploie des experts également salariés dans des entreprises utilisant des produits chimiques,  les listes de produits cancérigènes du Circ (Centre international de recherche sur le cancer) qui ne correspondent pas aux conclusions de certains de leurs rapports…

«La littérature scientifique est polluée par des études faites sur mesure pour l’industrie», dénonce Marie-Monique Robin. Et lorsque les autorités, Efsa ou OMS, tentent de fixer des limites de consommation des produits chimiques, « doses journalières admissibles » ou «limites maximales de résidus», la complexité de la tâche les transforme en «acrobates des limites»: «Nous sommes dans une société du risque où nous acceptons des effets collatéraux au nom du progrès», analyse Marie-Monique Robin.

Alors que l’OMS a qualifié d’«épidémie» l’augmentation du nombre de cancers dans les pays développés depuis une trentaine d’années, Marie-Monique Robin veut démontrer qu’il n’est plus possible aujourd’hui de dire que les produits chimiques présents dans l’alimentation n’y sont pas liés. En prenant notamment pour preuve les agriculteurs, victimes «à la source» des produits phytosanitaires, qui sont de plus en plus nombreux à affirmer que les cancers ou les maladies neuro-dégénératives dont ils sont victimes sont causées par les pesticides.

Lorsqu’on lance une vidéo tout devient blanc, c’est normal, ça peut durer 15 à 30 secondes et la vidéo commençera. Il faut simplement patienter un peu, ces vidéos font entre 700Mo à 900Mo, alors c’est normal.

Notre Poison Quotidien

À la fin du film, il est dit que ton aliment soit ta médecine et ta médecine ton aliment. Une citation populaire d’Hyppocrate qui est la base d’une vie en santé. Manger est un besoin fondamental. Pas un plaisir pour les papilles gustatives. Nous devons redéfinir nos valeurs alimentaires. Revenir à l’essentiel. Dicter aux compagnies ce que l’on veut voir et ce que l’on ne veut pas voir sur les tablettes d’épiceries. Le pouvoir citoyen est bien plus grand que l’on peut le penser. L’histoire l’a démontré à plusieurs reprises. Si nous arrêtons tous d’acheter leurs produits empoisonnés, ils n’auront d’autre choix que de se plier à nos exigences alimentaires, sinon il est clair qu’ils fermeront boutique assez rapidement. Manger bio coute il vraiment plus cher? Non, car lorsqu’on mange biologique on ne gaspille plus et l’on achète que ce que l’on a vraiment besoin. De plus lorsqu’on le fait pour les bonnes raisons et bien de nouvelles valeurs s’installent petit à petit dans notre vie. Faites le test. Sinon et bien accepter les conséquences et ne pointez pas du doigt les industriels, lorsqu’on accepte de vivre dans un système basé sur le capitalisme et le consumérisme il ne faut pas s’étonner de tout cela. Vous savez que la tentation vient de la publicité qui vous laves le cerveau à votre insu, et bien débarrassez vous de votre téléviseur et revenez à l’essentiel. Êtes-vous forcé de manger des OGM, des pesticides, de boire des sodas légers ou standard à haute teneur en glucose-fructose? Êtes-vous forcé à fumer un paquet de cigarettes par semaine? Êtes-vous forcé à manger du McDonald? Est-ce qu’on vous a empêché de regarder ce documentaire de Marie-Monique Robin? Vous connaissez la réponse et comme vous savez très bien que vous n’êtes pas forcé, demandez-vous, qui est le monstre?

Mais encore, je sais que beaucoup regarderont ce documentaire et ne consentirons pas à changer leurs habitudes, car cela sera un trop gros « sacrifice » pour eux. Si votre santé et le respect de l’environnement ne comptent pas, pour vous et bien faites-le pour la force du nombre. C’est de cette seule façon que nous pouvons changer les choses. Il est utopique de penser que des systèmes régulés par les gouvernements ou bien régulés par des membres ayant des intérêts avec les corporations qui nous ont déjà trahis de mainte fois dans le passé changeront leur fusil d’épaule du jour au lendemain. Devenons des consommateurs responsables et avisés. Cherchons la vérité et diffusons la pour le bien de l’humanité, ainsi nous pourrons faire des choix éclairés et en connaissance de cause.


De la servitude modern

Ce film fait baucoup réfléchir, il est en français, donc pas de sous-titrage à lire. Je lève mon chapeau aux auteurs:  Jean-François Brient et Victor León Fuentes

The shok doctrine (La stratégie du choc)

Cette vidéo explique en détail l’expansion du capitalisme et de la privatisation grace à l’économiste Milton Friedman et ses Chicago Boys et les moyens qui ont été utlisés pour l’établir sans le consentement des populations grace à la stratégie du choc développé par Friedman. De Augusto Pinochet par Margaret Thatcher jusqu’a Boris Eltsine et G.W. Bush, la stratégie du choc n’aura plus de secret pour vous après ce documentaire. Il est important de savoir comment le capitalisme a pu sauvagement exterminer le nationalisme à l’échelle mondiale ou presque. l’Histoire se répête alors que la privatisation de société d’état bats son plein à l’heure actuelle…Réalisé par Michael Winterbottom, Mat Whitecross
Avec Naomi Klein, Kieran O’Brien

The shok doctrine (La stratégie du choc) Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d’état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S’il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c’est Milton Friedman, Prix Nobel d’économie en 1976.
Friedman, soutenant l’ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d’imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n’aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc.

N’oubliez pas, si les vidéos ne s’affichent pas, cliquez sur le titre de l’article pour l’ouvrir dans une seule page individuelle, ainsi elle sera moin chargée et vous pourrez visionner le contenue.

strategie du choc

La mort des abeilles met la planète en danger

Un documentaire de: Mark Daniels

Le mystère de la disparition des abeilles.

L’abeille est le pollinisateur agricole le plus important de notre planète.  Un tiers de notre nourriture dépend aujourd’hui directement de son travail de pollinisation.

Depuis plusieurs années, des millions d’abeilles disparaissent. Scientifiques et apiculteurs sont en première ligne pour inciter gouvernements et institutions à consacrer des ressources importantes a la recherche des causes de la vulnérabilité de l’insecte mellifère.

Filmé durant 18 mois en France, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada et en Ecosse, Le mystère de la disparition des abeilles  fait le bilan des connaissances scientifiques, explore les hypothèses, et met en examen nos pratiques agricoles et notre modèle de société.

« C’est la première fois dans l’histoire de notre planète que l’étendue des activités humaines empiète autant sur le système naturel. Et c’est la première fois que la civilisation humaine risque de s’effondrer. Nous allons peut-être disparaître à cause des abeilles ».

Pr. Paul Ehrlich
Biologiste, Université de Stanford

N’oubliez pas, si les vidéos ne s’affichent pas, cliquez sur le titre de l’article pour l’ouvrir dans une seule page individuelle, ainsi elle sera moin chargée et vous pourrez visionner le contenue.

Abeilles
Erreur
Cette vidéo est suspendue pour violation des Conditions d'Utilisation

Food inc. version française (Les alimenteurs)

http://www.covershut.com/covers/Food-Inc.-Wide-Screen-Front-Cover-20425.jpg

Réalisateur: Robert Kenner – Producteurs: Robert Kenner et Elise Pearlstein

Food inc. (Les alimenteurs) L’auteur remonte le fil de l’enquête développée par le journaliste Eric Schlosser dans son essai «Fast Food Nation». Des immenses champs de maïs aux rayons colorés des supermarchés en passant par des abattoirs à la salubrité parfois douteuse, son film illustre les dessous d’une industrie agroalimentaire qui sacrifie les notions de qualité et de santé pour des considérations de rendement et de profit. Ainsi, le film donne la parole à des fermiers et à des producteurs asservis par les nouvelles lois édictées par les géants de l’industrie, Monsanto en tête, ainsi qu’à des experts et des parents de victimes d’intoxications alimentaires.

Bande annonce Food inc. fr. titrage traduis fr.

Homo-Toxicus, documentaire sur la pollution de l’environnement et ses effets sur la santé (2008).

Scénario et réalisation: Carole Poliquin
Producteurs: Carole Poliquin et Isaac Isitan

Une expérience planétaire est en cours et nous en sommes les cobayes. Chaque jour, des tonnes de substances toxiques sont libérées dans l’environnement sans que nous en connaissions les effets à long terme pour les êtres vivants. Certaines d’entre elles s’infiltrent à notre insu dans nos corps et dans celui de nos enfants. En même temps que notre patrimoine génétique, nous transmettons aujourd’hui à nos enfants notre patrimoine toxique.

Dans une enquête inédite, menée avec rigueur et humour à partir de ses propres analyses de sang, la réalisatrice explore les liens entre ces substances toxiques et l’augmentation de certains problèmes de santé comme les cancers, les problèmes de fertilité et l’hyperactivité. Les conclusions sont troublantes…

J’ai remarqué lorsqu’on lance une vidéo tout devient blanc, c’est normal, ça peut durer 15 à 30 secondes et la vidéo commençera. Il faut simplement patienter un peu, ces vidéos font entre 700Mo à 900Mo, alors c’est normal.

Homo-Toxicus

What in the world are they spraying? Vostfr – LE FILM SUR LES CHEMTRAILS!

http://francesudouest.files.wordpress.com/2011/04/0813b-whatintheworldaretheyspraying.jpg?w=604&h=404

Ce documentaire à été produit par:  G. Edward Griffin, Michael Murphy et Paul Wittenberger.

What in the world are they spraying? (Que pulvérisent-ils dans le monde?) Un excellent documentaire très complet sur la géo-ingénierie et le phénomène des chemtrails.

J’ai remarqué lorsqu’on lance une vidéo tout devient blanc, c’est normal, ça peut durer 15 à 30 secondes et la vidéo commençera. Il faut simplement patienter un peu, ces vidéos font entre 700Mo à 900Mo, alors c’est normal.

What in the world are they spraying? Vostfr

End of Liberty – Documentaire choc sur les États-Unis au bord de la crise!

Produit par la NIA (National Inflation Association) des états-unis.

End of Liberty (Fin de la liberté)  Ce film expose d’une perspective de vie réelle comment les États-Unis sont menés pour un effondrement sociétal complet. Tous les Américains connaissent maintenant des signes d’avertissement innombrables sur une base quotidienne qu’un effondrement sociétal est proche.

N’oubliez pas, si les vidéos ne s’affichent pas, cliquez sur le titre de l’article pour l’ouvrir dans une seule page individuelle, ainsi elle sera moins chargée et vous pourrez visionner le contenue.

End of Liberty – VOSTFR

Fall of the Republic, Vostfr – À voir!

http://worldmysteries.tv/uploads/thumbs/35vcem0m7b3b5thr.jpg

Très bon documentaire de Alex Jones sur la chute actuel des États-unis en train de se produire sous nos yeux. La crise financière et le réchauffement climatique, les plus grosses arnaques de l’histoire ou presque.(mise à jour: En gros Le réchauffement climatique (causé par l’homme) est une théorie remplie de vent et rien d’autre, supporté par les médias et quelque bureaucrates se fesant passé pour des scientifiques. Les vrais scientifiques savent très bien que nous ne vivons pas un réchauffement climatique en ce moment. Plus de 30 000 scientifiques au u.s.a seulement,  sont contre les théories du réchauffement climatique : http://www.petitionproject.org/. Regardez le documentaire pour plus d’informations.) Barack H. Obama le nec plus ultra, la dernière création des corporations pour envouter les masses, un président cool et à la mode! Quoi de mieux pour endocriner tout un peuple, et le dirigier tout droit vers un précipice!? Je vous conseil vivement de regarder ce documentaire pour en apprendre d’avantage sur les dessous de la politque Américaine au service des corporations et de l’élite en place.

Un film de Alex Jones

Fall of the republic (La chute de la république) Le titre dit tout, pas besoin d’en rajouter.


Fall of the Republic Vostfr

Uranium, l’héritage empoisonné


http://cequevousdevezsavoir.com/wp-content/uploads/2011/04/uranium-heritage-empoisonnc3a9.jpg

Titre : Uranium, l’héritage empoisonné

Un documentaire de : Dominique Hennequin

Description :

A Mounana au Gabon, AREVA a cessé les activités de sa filiale, la COMUF, en 1999. Sur place, une pollution radioactive des sols et des maisons construites avec des stériles miniers provoque de nombreuses maladies. A Arlit, au nord du Niger, AREVA exploite deux mines depuis quarante ans. On relève aux alentours les mêmes effets : des mineurs locaux et des expatriés souffrent principalement de cancers des poumons. Pendant 18 mois, Dominique Hennequin et Pascal Lorent ont enquêté sur les conséquences de l’exploitation de l’uranium au Gabon et au Niger et rapporté des images exclusives. A Mounana, Dominique Hennequin et Pascal Lorent ont filmé un vaste site contaminé à la radioactivité et rencontré des victimes. Dans les mines d’Arlit, au Niger, l’équipe entre dans le futur site minier d’Imouraren et donne la parole à la rébellion Touareg. Une enquête étayée par de nombreux témoignages et les analyses d’échantillons réalisées par la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité).

NOUS NE POUVONS LES OUBLIER, NUCLEAIRE = SACRIFICE

ATTENTION CERTAINES IMAGE SONT DIFFICILE A SOUTENIR (-18 ans s’abstenir)

Rendons hommage aux centaines de milliers de jeunes hommes qui ont probablement évité une seconde explosion estimée à 50 fois Hiroshima…

Vivez, prospérez, consommez…

Dans la société de consommation moderne, le neuf et le beau ne suffisent plus : il faut posséder les produits dernier cri les plus performants. Les achats ne sont plus destinés à répondre à des besoins fondamentaux, mais à satisfaire les désirs, à être enviés et à épater. Le bonheur que procure l’acquisition d’un nouvel objet est toujours plus éphémère, ce qui induit un sentiment d’insatisfaction permanente. De plus, la durée de vie des produits ne cesse de diminuer, conduisant à l’épuisement des ressources et à l’accumulation des déchets. Derrière l’attitude de ces acheteurs boulimiques se profile un véritable scénario catastrophe. Des sociologues, psychologues et philosophes analysent les limites du consumérisme.

Consommer à en mourir

Le titre de ce documentaire me fait penser à ce qu’avait déclarer le premier ministre japonais au peuple japonais à peu près un peu plus d’un mois après la catastrophe (qui n’est pas fini d’ailleurs). Il avait déclaré de consommer afin de soutenir l’économie du pays… Comme si le consumérisme pouvait régler tout ce qui ce passe là-bas. Comme si ça allait effacer d’un coup ou tranquillement tout les problèmes auxquels ce peuple est confronté… Voila un parfait exemple du capitalisme en pleine agonie… C’est triste d’avoir des dirigeants aussi corrompus par ce système mafieux qui n’aura laissé que destruction et désolation sur son passage…

Titre: Consommer à en mourir

Réalisateur : Gene Brockhoff

Description :

Le refrain est connu, mais il n’est jamais mauvais de se le faire répéter: l’avènement de la consommation de masse a profondément transformé le rapport de l’humain aux objets, aux désirs, aux autres, à l’envie, à l’environnement… Moins libre, plus individualiste, plus angoissé et surtout destructeur aveugle de ressources naturelles, le consommateur est passé en près de 50 ans de l’état de moteur d’une économie en mutation à celui de tare inquiétante dans un système dont la redéfinition serait aujourd’hui inévitable.

C’est en tout cas la thèse soutenue par Consommer à en mourir, documentaire percutant et efficace de Gene Brockhoff, qui en 50 minutes dresse un portrait sans concession de la crise de la consommation aux États-Unis en disséquant avec méthode, depuis la révolution industrielle, la mécanique culturelle, sociale, économique et surtout publicitaire qui a fait muter lentement et dangereusement les aspirations matérialistes de millions d’humains sur la planète en cauchemar pour tous.

Des fondements de l’American way of life, dans les années 1950 et 1960, à la consolidation de la propagande commerciale, dans les années 70, en passant par la vie de banlieue et le syndrome du voisin gonflable, la balade dans les méandres de nos travers et paradoxes humains est plus que fascinante avec ses assemblages de messages publicitaires d’époque, ses rencontres avec des penseurs de la modernité et ses petites vox populi où les citoyens-consommateurs prennent conscience, au milieu d’un centre commercial, de la futilité de leurs désirs.

Il y est question de pollution, d’exploitation mondialisante, de l’affaissement des valeurs morales induit par le goût de la propriété, d’irrationnel, mais aussi des centaines de produits qu’un ménage moyen américain possède et dont la nomenclature, débitée en guise d’introduction de ce documentaire, est étourdissante. Il y a aussi des révélations troublantes: actuellement, les humains ont besoin de 1,2 Terre pour répondre à leurs besoins de consommation. Si la planète entière se mettait à vivre et à consommer comme les Américains, dit Brockhoff, c’est de cinq Terre dont on aurait collectivement besoin. Et bien sûr, toutes ces révélations nous laissent perplexes…

Bon visonnement à tous.


CHINA BLUE LA FACE CACHE DU "MADE IN CHINA"

                                                                           

 Le "made in China" enfin dévoilé.

Titre : China Blue

Un film de : Micha X. Peled

Description :

China Blue dresse le portrait de Jasmin, 16 ans, qui comme 130 millions d’enfants d’agriculteurs chinois, échange sa vie rurale pour un travail dans une usine. Dans une fabrique de jeans près de Canton, elle gagne 0,06 dollars américains par heure, travaille souvent sept jours sur sept, et n’est pas payée pour ses heures supplémentaires.Portrait nuancé et dynamique de la vie quotidienne des jeunes ouvrières, China Blue procure un éclairage particulier sur la pression économique qu’exercent les entreprises occidentales sur leurs sous-traitants, et offre un rare aperçu de la transformation rapide de la Chine et ses conséquences.

La jeune fille qui a osé parler au réalisateur partage une chambre avec 12 autres filles, et la nourriture qu’elle reçoit est prélevée sur son salaire. Elle a reçu des intimidations et l’équipe de tournage a dû recommencer à filmer avec un nouveau protagoniste.

                     

Réalisé de manière clandestine, China Blue évoque de manière poignante la pression qu’exerce notre modèle économique, qui sous couvert d’en vouloir toujours plus, plus vite et moins cher, cautionne directement les conditions de travail désastreuses de nombreuses usines chinoises. Le film dévoile tout ce que la Chine et les marques internationales ne souhaitent pas montrer. Comme aucun autre film avant, China Blue nous fait prendre conscience des conséquences éthiques de la mondialisation. Comment les vêtements que nous achetons sont-ils réellement fabriqués ?

Les cinéastes ont été interpellés à plusieurs reprises et leurs vidéos confisquées. Mais ils ont persisté à produire ce regard sans précédent et remarquable sur ces ateliers de misère qui perdurent en Chine aujourd’hui.

http://www.lheuredelasortie.com/wp-content/uploads/2011/01/CB-Jasmine-crashes-%C2%A9-DR-1024×623.jpg&quot; width="467" height="284" />




Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s